Fazerdaze : pop planante intimiste

Little Uneasy, nouveau single de Fazerdaze

Dream pop planante intimiste

Fazerdaze, c’est la nouveauté musique que j’adore et écoute en boucle. L’un des avantages à collaborer à une radio associative, c’est de découvrir plein de nouvelles musiques. Par les groupes eux-même qui nous envoient leur son via notre page Facebook ou par mail. Mais aussi par les labels et les sociétés chargés des relations promo radio. C’est le cas pour le nouveau titre de Fazerdaze, Little Uneasy, qui nous a été proposé par une boîte chargée de promo. Dans leur présentation, il qualifiait la musique de l’artiste de « dream pop intimiste » (oui, oui, ça existe). Je me méfie toujours du jargon marketing… Mais à l’écoute, cette définition s’est révélée rigoureusement juste !

Fazerdaze, c’est le projet d’Amelia Murray, une jeune Néo-Zélandaise. Elle a commencé par une série d’enregistrements nocturnes créés dans une chambre, terminés et réunis en 2014 sur son premier EP éponyme. L’EP a été, toujours selon la présentation, un succès, récoltant les louanges de la critique dans le monde entier. Personnellement, cette sortie m’avait malheureusement échappée…

Fazerdaze, tête d’affiche des festivals

Depuis la sortie de l’EP, Fazerdaze et son groupe ont beaucoup tourné en live. Ils ont joué lors du lancement des New Zealand Silver Scroll Awards en reprenant le « Dark Child » de Marlon Williams. Ils ont aussi assuré les premières parties et accompagné dans leurs tournées des artistes internationaux comme Unknown Mortal Orchestra et Connan Mockasin. Cette année, Fazerdaze n’a pas chômé non plus en effectuant une tournée au Royaume-Uni… Et est devenue une authentique tête d’affiche au festival musical BIGSOUND en Australie ! Enfin, la formation de la jeune femme s’est impliquée récemment au sein de la Red Bull Music Academy 2016 à Montréal. Bref, un groupe qui joue !

Little Uneasy, le nouveau single annonce un premier album prévu pour mai 2017. Premier album à paraître chez Groenland Records, un label indépendant anglais relocalisé en Allemagne depuis 2009. Une maison de disques qui produit également le duo Boy que j’adore ! Ce n’est donc que le début, et un bon début, pour Amelia Murray et Fazerdaze. Et ce premier titre, optimiste et planant à la fois, laisse présager le meilleur. Un titre à savourer en plein hiver au coin du feu, sur la route ou en rêvant… A suivre !

 

Published by

Laisser un commentaire