J’ai engagé un personal shopper

Et j’ai adoré !

J’ai 44 ans, ma voiture est toujours en panne, je ne suis pas propriétaire, toujours pas de Rolex (sorry Jacques…). Mais j’ai fait appel cette année aux service d’un personnal Shopper ! Et ça c’est la classe ! Le concept ? Une personne fait du shopping à votre place en fonction de votre style vestimentaire et de vos goûts. Et vous recevez cette sélection très personnelle à domicile ! Dis comme ça, cela fait un peu VIP. Mais tout le monde peut le faire aujourd’hui : de nombreux sites proposent ce service en prêt-à-porter. J’ai profité d’une promo pour tenter l’expérience avec le site Lookiero et je n’ai pas été déçue !

josette engange le personnal shopper lookiero

 

Pourquoi se priver du plaisir du shopping ?

Parce que cela n’en est plus un pour moi ! Oui, avant, quand j’avais le temps, j’aimais parcourir les boutiques, repérer, essayer. Mais ça, c’était avant ! Aujourd’hui, je n’ai plus le temps. Et dès que j’en ai, je préfère le passer sur la plage ou en forêt ! En vieillissant, je supporte aussi de moins en moins la foule, le bruit… et les lumières artificielles des boutiques (qui se révèlent sans pitié sur – au choix – mon teint, mes rides, mes bourrelets).

Quant à acheter en ligne, je ne suis pas fan non plus. Je passe beaucoup de temps derrière un écran pour mon boulot, je n’ai pas envie de m’y remettre pour du shopping. Et les rares fois où je le tente, je trouve ça trop long de faire défiler les articles, cliquer dessus, etc. :  » ha bah non, il n’y a plus la taille », « mince j’ai été tellement longue à faire ma commande que certains articles de mon panier ne sont plus dispo… ». Bref, missionner quelqu’un pour le faire à ma place me semblait une bonne idée !

Le principe du personnal shopper

Ou acheteur personnel en Français. Sur le site Lookiero, il suffit de prendre une dizaine de minutes pour s’inscrire, indiquer sa taille et son style vestimentaire. Inutile de faire de long discours : le site vous propose des photos de looks selon les situations (boulot, loisirs, sorties, etc.) et vous cliquez sur l’image qui vous correspond le plus. Vous choisissez si vous souhaitez profiter de ce service tous les mois, tous les 2 mois ou de façon ponctuelle. Très rapide et plutôt ludique. Une fois cette étape passée, il vous suffit d’attendre quelques semaines l’arrivée de votre colis. Le service est payant (10 €). Mais j’ai profité d’une promo qui offrait la souscription.

À l’arrivée du colis, vous essayez les vêtements (cinq à chaque fois) et vous ne gardez que ceux que vous voulez. Les pièces non validées sont simplement à glisser dans une pochette déjà affranchie et à déposer à la poste. Puis il suffit de se connecter sur son compte pour indiquer les pièces conservées. Seulement celles-là seront évidemment facturés. Si vous gardez en au moins une, les 10 € débités à la commande sont déduits de votre achat. Si vous gardez tout, vous bénéficiez de 25 % de remise. Le prix moyen d’un vêtement est de 45 €. Lookiero propose des tailles allant du 34 au 48.

Mon premier colis

lookiero service de personnal shopper testé et approuvé

J’étais super excitée ! Imaginez la scène : vous ouvrez une boîte contenant cinq vêtements qui – peut-être – intègreront votre dressing ! L’effet surprise est vraiment agréable. C’est comme un cadeau ! Sauf que je vous le rappelle, c’est vous qui réglez l’addition… Dans ma boîte, il y avait :

  • Un jean slim gris clair (marque Vila) : en le voyant j’ai été un peu déçue car un jean ce n’est pas super excitant quand même. Et il coûtait 49 €. Sauf qu’une fois essayé, j’ai succombé : super matière, super coupe. Rien à voir avec ceux que j’achète entre 10 et 15 € dans des grandes enseignes… Je garde ! (Et quelques mois après, je n’ai pas regretté, il n’a pas bougé !)

    Jean slim vila acheté via lookiero service de personal shopping en ligne
    Après Josette à la plage, Josette prend la pose…
  • Un pull rouge XXL (marque Nais) : coup de cœur immédiat pour cette teinte vermillon que je n’aurai jamais osé porter, cette coupe confortable (mais sexy avec le col V) et une chouette matière chaude (acrylique et polyamide mais aussi laine et mohair). Je garde ! Lui non plus, il n’a pas bougé et à chaque fois que je l’ai porté on m’a fait des compliments sur lui ou mon teint.
  • Un top vaporeux bleu marine (marque Akoz) : là encore un peu déçue. Je préfère les couleurs vives et dans les teintes neutres, le bleu marine n’est pas ma favorite car je trouve que cela fait très classique. Mais je l’ai essayé et il était à la fois confortable et joli. Une copine m’a dit qu’il m’allait bien donc je l’ai gardé. Je ne le mets pas tous les jours mais il est devenu mon top spécial rendez-vous pro (le message : « je porte du bleu marine, je suis chic, je suis sérieuse »).top akoz validé via lookiero personal shopper par Josette
  • Une jupe en jean (marque Place du jour) : et ben là, franchement déçue, je ne l’ai même pas essayée. Non mais sérieusement, une jupe en jean ! J’en ai déjà trois… Elle était jolie mais c’est une pièce basique dont je n’ai plus besoin.
  • Une veste blazer (marque Only) : le genre de pièce que je ne porte pas. Trop chic… C’est dommage car la très belle coupe bien cintrée combinée à la matière jersey (genre sweat-shirt) et donc confortable aurait pu me faire passer dans le clan des vestes. Mais l’imprimé marinière bleu marine, c’était trop d’un coup !

Dans la box se trouvait également une note avec des conseils et un montage de photos montrant des exemples de looks, de combinaisons. Plutôt cool pour de nouvelles idées d’associations.

L’addition du personnal shopper

Le total de la box revenait à presque 200 €. Moins les 25 %, l’addition fait donc 150 € pour 1 pull, un top, une veste et 2 bas. Les prix sont raisonnables, surtout pour la qualité des produits. J’ai donc craqué pour 3 pièces sur 5. Pas de réduction de 25% car je ne prends pas tout. Cela m’a coûté environ 120 €. Pour le retour, glisser les 2 articles rejetés dans l’emballage étiqueté et déposer ce colis à la poste m’a pris quelques minutes. Puis je me suis connectée sur le site pour indiquer mon choix en cliquant tout simplement sur les produits que je conservais. Il est possible d’expliquer très rapidement pourquoi on ne garde pas les autres. Et vous êtes ensuite débité de la somme correspondante aux articles conservés. Service simple et efficace !

À réception de la box, vous avez 5 jours pour essayer, garder, renvoyer, indiquer votre choix. Pensez-y au moment de la commande en sélectionnant une date de réception où vous serez disponible. Et lorsque vous recevez le mail qui vous informe que votre box est en route, pensez à inviter une copine. Pour avoir des conseils comme une séance shopping… mais à la maison !

Et mon impact sur l’environnement dans tout ça ?

Acheter via évite un aller-retour dans un centre commercial (pour le retour à la poste, j’ai profité d’un trajet à l’école, juste à côté). J’ai été agréablement surprise par l’emballage des vêtements : la boite est en carton et pas de suremballage plastique pour chaque pièce. C’est certain que les vêtements sont neufs donc ma démarche n’est pas parfaite pour contrer la sur-consommation. Mais ce service est adapté à mon style de vie qui pour l’instant ne me laisse pas assez de temps pour chiner des fringues d’occasion sur Vinted par exemple (mais j’y pense).

Les vêtements provenaient de marques que je ne connaissais pas mais de très bonne qualité. Des pièces qui n’ont pas bougé après plusieurs lavages et que je vais conserver plusieurs années. Je ne risque pas donc de les remplacer après une saison. Je consomme moins ! Évidemment, rien n’est fabriqué en France à ce prix-là. J’aimerai le faire mais pour l’instant, je n’ai pas les moyens.

Le bilan du service Personal Shopper

J’ai tenté cette expérience au début du printemps. Et j’ai vraiment apprécié. Pour renouveler ma garde-robe sans perdre de temps à faire les magasins ou surfer sur le net pendant des heures. L’effet surprise est vraiment agréable (ça me sort de mon train-train de ménagère de moins de 50 ans !). Et sur les 3 vêtements conservés, il y en a 2 que je n’aurai pas regarder ou essayer en magasin. Parce que ce n’est pas mon style ou ma couleur. Ce système de shopping permet donc aussi de sortir de sa zone de confort. D’adopter un autre style.

Le tarifs des vêtements ne me permet pas de le faire tous les mois mais j’avais vraiment envie de retenter. Je m’étais fixé la fréquence de deux fois par an. Je viens donc de craquer à nouveau pour la rentrée… Ma prochaine boîte surprise arrive mi-octobre ! Si l’expérience vous tente, voilà un code à utiliser pour bénéficier de 10 % de remise : LKELISEN5WY. Si vous essayez, racontez- moi !

Cake Banane Chocolat, la recette facile

Ou comment recycler les vieilles bananes

Pendant le mois d’août, les enfants sont partis en vacances chez leurs papas respectifs. Cela induit moins de logistique, moins de cuisine et de pâtisserie. Sauf qu’un jour, j’ai croisé le chemin de trois bananes à l’abandon dans la coupe de fruits… Je ne pouvais pas les laisser mourir sans rien faire. Mais je ne pouvais pas non plus réaliser des muffins banane pâte à tartiner ! 1- Ce sont surtout les enfants qui sont fans de la fameuse pâte. 2- Pour cette recette, il ne faut que deux bananes. Et il était hors de question de me lancer dans la réalisation d’une pâtisserie ET de jeter une banane. J’ai donc fouillé sur le net et trouvé une recette de cake banane chocolat sur le blog Papilles et Pupilles.

recette cake banane chocolat facile et rapide

Sur ce  » blog culinaire qui fait voyager  » réalisé par Anne Lataillade, j’ai déjà découvert et réalisé de nombreuses recettes. Elles sont toujours très bien expliquées et jamais compliquées. Pour ce cake banane chocolat, il faut trois bananes : parfait pour mes 3 fruits à sauver. Mais la taille indiquée du cake – gros – m’a légèrement effrayée (rapport à ma semaine en solitaire). J’ai fini par me lancer en me raisonnant : j’inviterai bien quelques copines pour un thé ou café dans la semaine pour le partager !

Les ingrédients pour un gros cake banane chocolat

  • 150 g de beurre (comme d’habitude j’ai utilisé du beurre demi-sel)
  • 150 g de sucre
  • 2 œufs
  • 300 g de farine (j’ai fait un mix de T65 / T110)
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude (ça tombe bien, je n’utilise plus de leveure chimique depuis des années
  • 1/2 cuillère à café de sel (rapport au beurre salé mentionné ci-dessus je me suis passée de cette 1/2 cuillère)
  • 3 bananes normales très mûres (c’était plus que le cas chez moi…)
  • 150 ml de lait
  • 150 g de pépites de chocolat noir (chocolat patissier coupé grossièrement)

la recette du cake banane chocolat idéale pour ne plus jeter trois banaes trop mures

La réalisation du cake

Préchauffez le four à 160°C (chaleur tournante), sinon 180°C. Anne conseille de beurrer et fariner le moule. Comme je suis (un peu) fainéante, je n’ai fait ni l’un ni l’autre. Je comptais sur la matière grasse utilisée dans la pâte pour qu’elle n’adhère pas à la cuisson. Et cela s’est confirmé : cake démoulé sans accroc !

Pour le reste, j’ai presque suivi la méthode. Je ne coupe pas le beurre en dés pour le mélanger au sucre à l’aide d’un fouet. Je me facilite la vie en le faisant ramollir à feu doux dans une casserole.
Ajoutez ensuite les œufs un par un en continuant de battre. Puis la farine et le bicarbonate. Mélangez bien. Puis le lait. Et enfin, les trois fameuses bananes écrasées à la fourchette ainsi que le pépites de chocolat.

Versez le tout dans le moule puis enfournez. Il est préconisé 1 heure de cuisson. Chez moi 50 mn ont suffit et j’ai baissé le four les 10 dernières minutes. Comme pour tous les cakes, il est préférable de vérifiez la bonne cuisson à cœur en y plantant la lame d’un couteau. Si elle ressort sèche, c’est cuit !

belle couleur rousse avec la cassonade et farine semi complète pour ce cake banane chocolat

La dégustation du cake

Chaud le jour même, froid le lendemain et les jours suivants, il était délicieux ! Parfait pour le goûter mais aussi le petit-dej. Finalement, des copines sont passés mais seulement pour l’apéro. Je me suis donc sacrifiée en me régalant seule toute la semaine. Entouré d’un torchon, il s’est très bien conservé !