Mitaines : Tuto tricot simple et rapide

Un reste de laine et hop des mitaines !

tuto tricot mitaines rapide et facileNe trouvant pas dans le commerce de gants en laine tout simples pour ma fille Violette, j’ai cherché des modèles à tricoter. J’ai vite réalisé que je n’avais pas le niveau (ou la patience) pour tricoter la partie des doigts… Je me suis donc rabattue sur des mitaines ! Un projet tricot facile, rapide à réaliser, et économique : il faut moins d’une pelotte pour tricoter une paire. Cela permet donc de recycler les restes de laine. Après le head band l’hiver dernier, les mitaines sont devenues ma « marotte » tricot cette année : j’en ai tricoté des paires pour tout le monde ! Enfin… Pour moi et les copines car les garçons n’ont pas eu l’air emballé…

Les mitaines : projet tricot simplissime

Pour mes premières mitaines, j’ai fouillé sur le net pour trouver un tuto. Et je me suis inspiré de celui de Sophie sur son blog Sophie Net Créations. Le style du modèle tout simple me convenait. Et les points employés, côtes et jersey, ainsi que l’absence d’augmentation ou diminution, rendait la tâche plutôt abordable. Je dis « inspiré » car ce tuto ne précise par l’épaisseur de la laine. J’ai donc testé pour le premier modèle le nombre de mailles recommandées pour l’adapter à la taille des mains de ma fille.

Tuto mitaines enfants

Violette a choisi une laine noire assez grosse, qui se tricote avec des aiguilles N° 5 ou 6. J’ai monté 20 mailles avec  des aiguilles N°8 puis tricoté en côte 2/2 pendant 2,5 cm. J’ai poursuivi en jersey avec des aiguilles N°7 pendant quelques centimètres. Et terminé avec quelques rangs de côtes 2/2. Ma fille les souhaitait assez courtes, façon « mitaines de cycliste ». Pour les modèles suivants, je les ai tricotées plus longues. L’idéal est tester la longueur sur le modèle avant de finir par les côtes : sur la main de votre enfant ou vous-même.

tuto tricot miaines enfants
Mitaines enfants très courtes pour danser comme Mickael Jackson.

Tuto mitaines femme

Pour toutes les paires tricotées, j’ai utilisé plusieurs sortes de laines : des laines très fines qui se tricotent avec des aiguilles N°3 et des plus épaisses qui se tricotent plutôt en 5 ou 6. Avec les laines fines, je les double ou j’en utilise deux différentes. Pour les plus grosses, je n’utilise qu’un seul fil. Quelle que soit la taille de la laine, j’utilise toujours des aiguilles N°7 et 8 et je monte à peu près le même nombre de mailles. Avec une laine fine tricotée à deux fils, les mitaines sont légères et très aérées. Avec une laine plus grosse, tricotée avec un seul fil, les mitaines sont plus épaisses !

Dans tous les cas, je monte 28 à 30 mailles avec des aiguilles N°8. Puis je tricote 3 cm en côtes 1/1 ou 2/2. Je poursuis en jersey avec des aiguilles N°7 pendant 10 à 12 cm (testez la longueur sur votre main). Puis je termine par 2 cm de côtes en reprenant les aiguilles N°8.

mitaines tuto tricot modèles femme
Mitaines réalisées avec 2 fils de laine pour un effet chiné : violet, beige, vert et noir, bleu brillant. Et unies bleu avec un seul fil plus épais.

Après le dernier rang de côtes, rabattre les mailles. Puis coudre les deux extrémités en n’oubliant pas de laisser un espace pour le pouce ! Comme pour la longueur, je n’ai pas mesuré. J’essaye sur ma main pour savoir où arrêter de coudre et où reprendre afin de laisser cet espace.

Recycler, mixer, s’amuser

Très simples à réaliser, les mitaines représentent un projet tricot idéal pour les débutantes. Ou pour les dilettantes comme moi qui aiment le tricot mais ont des difficultés à se concentrer sur la réalisation d’un pull pendant plusieurs semaines. Une paire de mitaines se réalise en une heure environ. C’est assez agréable d’avoir un tricot abouti si vite ! Et parfait pour s’occuper devant un film le soir ! Cela m’a permis aussi de ressortir tous mes restes de laine et enfin les utiliser. Mixer les couleurs en fonction du style ou des goûts de mes copines. A paillettes, colorées, discrètes, fines ou épaisses tout est possible ! Pour un petit cadeau personnalisé et fait main !

 

 

Coin bureau relooké

Avec un pot de peinture et du papier peint

Parmi les projets de 2017, j’avais en tête de changer le coin bureau. Mission remplie le 30 décembre ! Un pot de peinture, un rouleau de papier peint, de l’huile de coude (dédicace à Marine)… Il suffisait de s’y mettre !

Je suis en location. Et depuis 2 ans, ma situation de maman solo / petit salaire me dit que je ne suis pas prête d’être en mesure de déménager. Pourtant, c’est important de se sentir bien chez soi. J’ai donc décidé de relooker, repeindre, redécorer au fur et à mesure tous les coins et recoins de notre petite maison de 75 m². Tout est parti de l’escalier (le coin bureau / coloriage / télé est installée sous l’escalier). Ce dernier était teinté en marron foncé. Donc sombre et moche. J’ai décidé cet été de profiter de l’absence des enfants en vacances chez leurs papas pour le repeindre en… bleu Maldives N°6 ! Les murs sont blancs et le sol est marron / caramel car en vieux carrelage. J’ai trouvé que ce bleu se mariait bien avec le tout. Cette nouvelle teinte a amené de la gaieté et de la lumière, c’était parfait !

Un bureau sous l’escalier

Sauf que le bleu Maldives N°6 ne collait pas du tout avec le bureau et la grande étagère situés sous l’escalier. Il y a quelques années, dans une autre maison, j’avais redonné un coup de peps à ce bureau en le peignant en jaune vif. Sous un escalier blanc et contre un mur blanc, c’était très chouette. Mais plus du tout sous l’escalier Bleu Maldives N°6 ! Je n’ai pas pensé à faire de photos avant travaux mais croyez moi sur parole : j’aime la couleur mais bleu doux et jaune citron, ça faisait mal aux yeux… Le bureau se prolonge sous toute la longueur de l’escalier par une planche qui fait office de meuble télé. Une planche en bois aggloméré peinte également en jaune. Qui prend beaucoup la poussière car sous l’escalier. Et qui se nettoie mal avec cette matière rugueuse. J’ai eu envie de la recouvrir de papier peint pour la rendre plus lisse donc plus lavable. Et à chaque envie de changement de décor, je n’aurai qu’à changer le papier peint.

Le papier peint de mamie c’est fini !

Le papier peint est revenu en force en déco grâce à des imprimés et des couleurs plus modernes. A utiliser sur un seul pan de mur, tout un mur ou en déco sur des meubles ! Pour ce premier essai, j’ai craqué pour un modèle géométrique appelé Zina, créé et fabriqué en France par Lé Papiers de Ninon. Papier que j’ai trouvé soldé et qui dans son motif coloré présentait un bleu très proche de mon Maldive N°6. Le hic ? Je n’ai acheté qu’un rouleau en me disant qu’un lé de 48 x 300 cm suffirait largement. Et bien, avec une planche de 2m30 en largeur et 75 cm de profondeur, en fait non… Me voilà donc lancée dans des mesures et du jonglage entre peinture et papier peint pour le plateau. Pour la façade du bureau, j’ai hésité entre plusieurs bleus mais je suis restée sur le N°6. L’ensemble est très doux. Plus lumineux. Plus harmonieux.

 

Bilan de l’opération relooking

Je suis nulle en chef de travaux et en calcul. Cela occasionne quelques prises de têtes. Mais finalement, je suis très contente du résultat ! Avec seulement un rouleur de papier peint et un reste de peinture ! C’est vraiment chouette de changer une ambiance, une atmosphère en moins d’une journée. Ce bureau me donne envie de m’y attarder. Et comme je suis censée travailler à la maison la moitié de l’année, ça tombe bien ! Prochaine étape ? J’ai plein d’idées. A peaufiner et méditer en fonction de mes moyens… Mais promis avant de changer le sol, je révise les prises de mesure !

Head band : tuto tricot simple et rapide

Head band à tricoter en deux coups d’aiguilles !

Un head band à réaliser en tricot : voilà une idée simple et rapide à concrétiser pour avoir chaud aux oreilles tout en utilisant – enfin – tous nos restes de laine !

Le head band – ou bandeau pour la tête – a refait son apparition cet hiver. Alors, après les snoods, les bonnets, j’ai eu envie de m’y mettre. Car je trouve que cet accessoire donne un look rétro sympa. Il a le mérite aussi de tenir chaud aux oreilles sans décoiffer autant qu’un chapeau. Enfin, il me reste toujours de nombreuses pelotes de tous mes ouvrages. Et le head band est parfait car il ne nécessite pas beaucoup de laine !

Tuto tricot pour réaliser un headband facilement avec des restes de laine.

Les tuto de Head band

Pour me lancer, j’ai regardé sur le net et trouvé de nombreux tutoriels gratuits. J’en ai repéré 2 : celui du blog Lucette & Suzette, et celui de La French Life. Et comme je suis une grosse feinéante, j’ai fait un mix des deux 😉 Le premier en point de riz de Lucette et Suzette mais avec la technique de La French Life (la laine entourée) pour cacher la couture !

La réalisation du Head Band

  • Choisir la laine : tricoter un head band nécessite moins d’une pelote en général donc n’hésitez pas à utilisez vos restes ! Si la laine se tricote en aiguille N°5, 6 ou 7, elle est parfaite. Lorsque vous avez une laine plus fine, qui se tricote normalement avec des aiguilles plus petites (entre 3 et 4), il suffit de la doubler (utiliser 2 fils). Et en doublant la laine, vous pouvez en utiliser 2 de couleurs différentes pour un résultat encore plus original (j’ai par exemple mixé une laine noir et une laine noir chiné blanc). Tout est possible, essayez !
  • Monter entre 10 et 18 mailles selon la taille de la laine et le modèle (enfant ou femme) avec des aiguilles N°6 ou 7. J’ai monté, selon les différentes laines, 10 ou 12 mailles pour une taille enfant. Pour les modèles adultes, j’ai monté entre 15 et 18 mailles selon les laines.
    Afin d’obtenir une largeur adaptée à la taille de la tête, l’idéal est de tester. C’est-à-dire monter les mailles et tricoter 4 ou 5 rangs pour voir la vraie largeur. Si c’est trop petit ou trop large, on défait et on recommence au augmentant ou diminuant le nombre de mailles. Je n’ai jamais été très courageuse en tricot (je ne fais jamais l’échantillon par exemple…). Mais dans ce cas-là, ça prend vraiment 5 minutes. Et à 1 ou 2 mailles près selon la laine, cela change tout. Donc n’hésitez pas si vous ne voulez pas être déçue !
  • Une fois que vous avez trouvé la bonne largeur, il suffit de tricoter tout droit jusqu’à ce que le haed band fasse le tour de la tête : je teste sur la mienne pour une taille adulte et sur celle de ma fille pour les petites copines.
  • Quand la longueur est suffisante, arrêtez les mailles. Puis coudre les 2 parties sur l’envers. Enfin, cachez la couture en entourant de laine. Arrêtez en faisant un nœud sur l’envers.
Tuto tricot : quelques mailles, quelques rangs et vous réalisez un headband en tricot très rapidement.
Head Band au point de riz : easy et joli !

Les points utilisés

  • Le Jersey : c’est le point que j’ai utilisé pour les premiers head band (le noir et blanc sur la photo). Et c’est super rapide. Mais l’inconvénient du Jersey, c’est que le bandeau roulotte un peu sur les côtés donc il faut bien le repositionner sur la tête quand vous le mettez.
  • Point de riz : plus épais mais plus classe je trouve surtout pour un head band (le bleu marine sur la photo). Si vous ne connaissez pas ce point, c’est facile : une maille endroit, une maille envers et au rang suivant, vous faîtes l’inverse ! Le point de riz accentue le côté rétro.  Il se tient bien et ne roulotte pas du tout !
  • Pour le point mousse, je n’ai pas encore tenté. Si vous débutez en tricot, c’est le plus simple pour se lancer dans la confection d’un head band ! Mais méfiez-vous, le point mousse se relâche donc ne le faites pas trop long. Il vaut mieux qu’il vous sert un peu la tête car il risque de se détendre.

Bref, c’est un ouvrage vraiment facille à réaliser avec toutes sortes de laine. Un accessoire mode qui ne coûte rien. Que vous pouvez décliner en plusieurs couleurs et styles ! A vos aiguilles !

Enregistrer

Enregistrer