Crumble choco poires : la recette

Dessert fruité fondant croquant

Dans la série dessert / goûter savoureux et rapide à préparer, je suis une adepte du crumble ! Une recette dessert inratable qui se prépare et cuit en 30 minutes. Mélange de fruits cuits et pâte croquante, il se décline à l’infini. Amateurs inconditionnels de chocolat dans la famille, notre préféré est le chocolat poires. Bien fondant et gourmand ! Après avoir essayé plusieurs recettes de pâte, j’ai fini par adopter un mélange beurre, sucre, farine qui met vraiment les fruits en valeur !

Les ingrédients pour 4 personnes

Pour la pâte à crumble

  • 100 g de beurre 1/2 sel (vous pouvez remplacer par du beurre doux mais le 1/2 sel s’accorde tellement bien avec les fruits !)
  • 100 g de farine : j’utilise de la semi-complète (T80) ou complète (T110 à 130). Le crumble est un dessert rustique qui ne nécessite pas une farine blanche et c’est meilleur pour la santé.
  • 100 g de sucre : j’utilise du sucre roux (également meilleur pour la santé) mais il peut-être remplacé par du sucre blond ou blanc.
  • Une dizaine de noisettes

Pour la garniture

  • 4 poires de taille moyenne (3 seulement si vous utilisez de grosses Comices ou 6 pour de petites Rochas)
  • 40 à 60 g de chocolat noir dessert : j’utilise les super gouttes de chocolat noir bio et équitable de la Vrac Mobile.

Recette crumble

  • Éplucher et découper les poires. Disposer les poires dans un plat à four de façon à recouvrir le fond.
  • Couper grossièrement le chocolat et parsemer les poires avec.
  • Dans un saladier, mettre la farine, le sucre et le beurre découpé en petits morceaux. Malaxer du bout des doigts de façon à agglomérer les 3 ingrédients.
  • Déposer cette pâte sur les poires pour les recouvrir. Ajouter les noisettes. Et mettre au four préchauffé à 180°C pendant 15 / 20 minutes. Sortez-le dès que la pâte prend une légère coloration dorée.

Dégustation

Vous pouvez le déguster chaud à la sortie du four, accompagné d’une boule de glace à la vanille. Attention à ne pas se brûler. Il est très bon aussi froid. Il se conserve quelques jours au réfrigérateur et peut se réchauffer à four doux.

Variantes

Cette recette crumble se décline à l’infini et en toutes saisons. Il suffit de varier les fruits, les épices, le chocolat ou les fruits secs.

Les fruits
vous pouvez remplacer les poires par n’importe quels fruits : pommes, fruits, rouges, pêches, prunes, abricots, kiwi. Avec des coings aussi mais il faut les faire précuire dans de l’eau bouillante avant.
Les épices
Cannelle ou 4 épices avec les pommes, gingembre avec les fruits par exemple. Il suffit de saupoudrer les fruits avant d’ajouter la pâte.
Le chocolat
Je n’en mets qu’avec les poires. Si vous n’êtes pas fan du chocolat noir, vous pouvez le remplacer par du chocolat au lait ou praliné.
Les fruits secs
Amandes avec des pêches ou abricots, noix et raisins secs avec des pommes, noix de pécan avec des fruits rouges…



Cookies aux pépites de chocolat

Recette facile et succulente

Depuis de nombreuses années, je fais une recette de cookies aux pépites de chocolat piquée dans un vieux Biba. Ils étaient bons mais je n’étais pas complètement satisfaite de la texture : bien croquants mais pas assez moelleux à l’intérieur. Jusqu’à ce que je teste une recette de Cyril Lignac également publiée dans un magazine féminin. J’avais enfin trouvé la texture parfaite ! En revanche, je trouvais que le chef à l’accent chantant s’était un peu lâché sur les quantités de sucre et de chocolat… Ceux qui nous connaissent, les enfants et moi, savent à quel point nous sommes accros au sucre et au chocolat. Mais là ! C’était trop…

J’ai donc adapté les quantités à notre goût. Depuis, ils ont été largement validés par la famille et les amis. Comme je n’achète pas de biscuits du commerce et que je préfère les faire avec de bons ingrédients, cette recette est devenue l’une de nos favorites. Je la réalise au moins une fois par semaine !

Les ingrédients pour 18 à 20 cookies

  • 100 g de cassonade (contre 120 g dans la recette)
  • 100 g de sucre blanc (contre 120 g dans la recette)
  • 175 g de beurre pommade. Comme d’habitude j’utilise du beurre demi-sel. Le mélange pointe de sel et chocolat, on adore !
  • 1 œuf gros
  • 300 g de farine T45 (mais cela fonctionne aussi avec de la T55, voire un mélange de farine blanche et semi-complète).
  • 6 g de levure (que je remplace par une bonne cuillère à soupe de bicarbonate de soude alimentaire)
  • 200 g de chocolat dessert (contre 2 fois 190 g de chocolat noir et lait dans la recette !)

La réalisation des cookies

Mr Lignac conseillait de tout faire avec un robot. J’ai essayé mais ça colle et se mélange mal. Il faut sortir le bol pour décoller la préparation avec une spatule. J’ai réitéré sans robot et je trouve ça beaucoup plus pratique. Je commence donc par mélanger à la fourchette le beurre pommade avec les sucres. J’ajoute l’œuf. Puis la farine et le bicarbonate. Je termine par le chocolat coupé grossièrement. Je mélange tout à la fourchette et je finis à la main car le mélange ressemble à une pâte.

Il faut ensuite former un boudin de 5 cm de diamètre (environ, hein, je n’ai jamais mesuré !). Et le rouler dans une feuille de papier sulfurisé et le conserver au frais une demie-heure. Cela permet à la pâte de durcir pour découper ensuite des tranches de (environ) 2,5 cm. J’ai toujours respecter cette étape et cela fonctionne parfaitement. Mais la dernière fois, je manquais de temps. Je n’ai donc rien roulé en boudin, je n’ai pas mis au frais et n’ai pas découpé de tranches… J’ai formé des boules de pâtes tout simplement et le résultat était très bien aussi. La forme des cookies était simplement moins parfaite. Mais cette manière de faire peut dépanner les gourmands pressés.

La cuisson

Enfournez les tranches de pâtes sur une feuille de papier sulfurisé  pendant 10 mn à four chaud à 170°C. Entre deux fournées, patientez quelques minutes avant de prendre les cookies de la plaque pour les déposer sur une assiette. Sinon ils risquent de se casser. Évitez aussi de les empiler pendant cette étape de refroidissement.

La dégustation

Ils sont évidemment succulents tout chauds à la sortie du four (attention à ne pas se brûler !). Mais ils sont parfaits aussi quelques heures après ou le lendemain. En refroidissant, ils deviennent croquants à l’extérieur mais toujours fondants à l’extérieur. Un régal ! C’est vraiment l’avantage de cette recette.

Les variantes

  • Avec plusieurs chocolats : je les ai testés tout chocolat noir mais aussi en mixant plusieurs chocolats desserts : noir, lait et praliné.
  • Avec des fruits secs : noix, noisettes, amandes, noix de pécan mais aussi cranberries séchées.
  • Tout chocolat : en ajoutant une à deux cuillère à soupe de chocolat de cacao non sucré.

 

Cake Banane Chocolat, la recette facile

Ou comment recycler les vieilles bananes

Pendant le mois d’août, les enfants sont partis en vacances chez leurs papas respectifs. Cela induit moins de logistique, moins de cuisine et de pâtisserie. Sauf qu’un jour, j’ai croisé le chemin de trois bananes à l’abandon dans la coupe de fruits… Je ne pouvais pas les laisser mourir sans rien faire. Mais je ne pouvais pas non plus réaliser des muffins banane pâte à tartiner ! 1- Ce sont surtout les enfants qui sont fans de la fameuse pâte. 2- Pour cette recette, il ne faut que deux bananes. Et il était hors de question de me lancer dans la réalisation d’une pâtisserie ET de jeter une banane. J’ai donc fouillé sur le net et trouvé une recette de cake banane chocolat sur le blog Papilles et Pupilles.

recette cake banane chocolat facile et rapide

Sur ce  » blog culinaire qui fait voyager  » réalisé par Anne Lataillade, j’ai déjà découvert et réalisé de nombreuses recettes. Elles sont toujours très bien expliquées et jamais compliquées. Pour ce cake banane chocolat, il faut trois bananes : parfait pour mes 3 fruits à sauver. Mais la taille indiquée du cake – gros – m’a légèrement effrayée (rapport à ma semaine en solitaire). J’ai fini par me lancer en me raisonnant : j’inviterai bien quelques copines pour un thé ou café dans la semaine pour le partager !

Les ingrédients pour un gros cake banane chocolat

  • 150 g de beurre (comme d’habitude j’ai utilisé du beurre demi-sel)
  • 150 g de sucre
  • 2 œufs
  • 300 g de farine (j’ai fait un mix de T65 / T110)
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude (ça tombe bien, je n’utilise plus de leveure chimique depuis des années
  • 1/2 cuillère à café de sel (rapport au beurre salé mentionné ci-dessus je me suis passée de cette 1/2 cuillère)
  • 3 bananes normales très mûres (c’était plus que le cas chez moi…)
  • 150 ml de lait
  • 150 g de pépites de chocolat noir (chocolat patissier coupé grossièrement)

la recette du cake banane chocolat idéale pour ne plus jeter trois banaes trop mures

La réalisation du cake

Préchauffez le four à 160°C (chaleur tournante), sinon 180°C. Anne conseille de beurrer et fariner le moule. Comme je suis (un peu) fainéante, je n’ai fait ni l’un ni l’autre. Je comptais sur la matière grasse utilisée dans la pâte pour qu’elle n’adhère pas à la cuisson. Et cela s’est confirmé : cake démoulé sans accroc !

Pour le reste, j’ai presque suivi la méthode. Je ne coupe pas le beurre en dés pour le mélanger au sucre à l’aide d’un fouet. Je me facilite la vie en le faisant ramollir à feu doux dans une casserole.
Ajoutez ensuite les œufs un par un en continuant de battre. Puis la farine et le bicarbonate. Mélangez bien. Puis le lait. Et enfin, les trois fameuses bananes écrasées à la fourchette ainsi que le pépites de chocolat.

Versez le tout dans le moule puis enfournez. Il est préconisé 1 heure de cuisson. Chez moi 50 mn ont suffit et j’ai baissé le four les 10 dernières minutes. Comme pour tous les cakes, il est préférable de vérifiez la bonne cuisson à cœur en y plantant la lame d’un couteau. Si elle ressort sèche, c’est cuit !

belle couleur rousse avec la cassonade et farine semi complète pour ce cake banane chocolat

La dégustation du cake

Chaud le jour même, froid le lendemain et les jours suivants, il était délicieux ! Parfait pour le goûter mais aussi le petit-dej. Finalement, des copines sont passés mais seulement pour l’apéro. Je me suis donc sacrifiée en me régalant seule toute la semaine. Entouré d’un torchon, il s’est très bien conservé !

 

 

Chokladbollar de Bernard

Recette sucrée express

De retour sur le blog après une longue absence… J’ai pas mal de boulot (sur ordi) donc moins de temps et d’envie pour me retrouver face à un écran le soir ! Et avec le retour du beau temps, je profite du week-end pour profiter de la plage et de la forêt. Ce programme chargé me laisse moins le temps aussi de cuisiner. Donc je privilégie les recettes à réaliser en express. Et je ne peux pas m’empêcher de partager avec vous celle-ci dénichée sur l’excellent blog de Bernard : les Chokladbollar !

chokladbollar ou truffes suédoises au chocolat et noix de coco

Ce nom difficilement prononçable s’explique par l’origine suédoise de la recette. Invitée à l’anniversaire d’un copain, j’avais pour mission de ramener un dessert. Je cherchais une nouvelle recette rapide. Et celle-là est parfaite ! Il suffit de mélanger quelques ingrédients, de réserver un peu au frais et c’est un délice ! Immanquable, ces chokladbollar (rebaptisées « coucougnettes au chocolat » par le fameux copain) ont en plus le mérite de faire leur petite impression quant à la présentation. Même les miennes étaient jolies ! Et c’est assez rare pour être souligné.

Les ingrédients pour une quizaine de chokladbollar

Comme vous pouvez le constater, c’est une recette à déconseiller aux diabétiques… Riches, ces boulettes se dégustent à l’unité. Comme les truffes au chocolat en fait. D’ailleurs, elles représentent une sorte de déclinaison des truffes. Avec des flocons d’avoine… Céréale réputée être anti-cholestérol, dépurative, satiétogène. On pourrait donc aussi les surnommer les truffes bonne conscience.

  • 190 g de flocons d’avoine (caution diététique de la recette…)
  • 110 g de beurre doux
  • 100 g de sucre
  • 25 g de cacao non sucrée en poudre
  • 2 g de café soluble en poudre fine (je n’en avais pas donc j’ai fait sans)
  • 15 g d’eau
  • 3 g de vanille liquide (je ne suis pas fan de ces ingrédients articiels et comme des gousses de vanille parfume mon sucre, je m’en suis passée)
  • noix de coco râpée séchée (pas de quantité d’indiqué mais il faut un petit paquet d’au moins 100 g)

La préparation des chokladbollar

Mélangez le beurre (légèrement mou), le sucre, le cacao, le café et les flocons d’avoine dans un récipient. Ajoutez l’eau (et la vanille liquide si vous souhaitez en mettre) et mélangez.
Formez des boulettes de 30 à 40 g. Ou comme moi sans peser de la taille que vous voulez (mais pas trop grosse quand même !). Roulez-les dans la noix de coco. Et c’est prêt ! Ce n’est pas une recette express, ça ? Merci qui ? Merci Bernard !

chokladbollar choco noix de coco

Dégustation

J’en ai gouté une immédiatement après la réalisation et c’était très bon. Mais c’est vrai qu’elles sont meilleures après une légère réfrigération. Dans ce cas, n’oubliez pas de les sortir du frigo 15 mn avant dégustation. Après en avoir dégusté une, vous pouvez ensuite – au choix – tenir une rando de 8h ou toute la nuit d’une soirée d’anniversaire !

 

Brownie fondant, recette facile

Assouvir une envie de chocolat en 20 mn

Un brownie fondant au chocolat noir, voilà encore une recette facile que je fais pratiquement toutes les semaines ! Je l’ai noté dans mon carnet il y a plusieurs années (au moins 10 !) et impossible de me souvenir de la source. C’était sur Internet. Comme d’habitude, j’essaye plusieurs recettes et quand je tombe sur la bonne (simple et réussie), elle se retrouve dans mon carnet. Les avantages de celle-ci : quelques ingrédients de base et 20 minutes suffisent pour assouvir une envie de chocolat ! Je fais ce brownie très régulièrement pour le goûter mais également pour des fêtes d’école, soirées entre copains. Et à chaque fois, on m’a demandé la recette. Parce que cette douceur au chocolat est à tomber et à la portée de tous !

recette facil et rapide du brownie chocolat noir fondant à cœur

Les 5 ingrédients du Brownie

  • 250g de chocolat noir à cuire
  • 150 g de beurre salé (dans la recette originale, il était indiqué beurre doux + 1 pincée de sel. Je préfère du coup mettre du beurre salé aux gros cristaux, il se marie tellement bien avec le chocolat !)
  • 150 g de sucre (dans la recette à la base mais j’en mets plutôt entre 120 et 130 g sinon je le trouve trop sucré)
  • 3 œufs
  • 60 g de farine (blanche ou semi-complète)

Préparation du Brownie : 5 minutes, top chrono 🙂

  • Préchauffez le four à 180 °C.
  • Faire fondre le chocolat et le beurre (au micro-ondes ou sur une plaque à feu doux : avec le beurre, inutile de mettre au bain-marie).
  • Ajoutez le sucre et mélangez.
  • Ajouter les œufs et mélangez.
  • Ajouter la farine et mélangez.

Cuisson du Brownie : a surveiller

Versez la pâte dans un plat pas trop grand (format carré d’une vingtaine de centimètres, c’est bien). Pourquoi ? Si votre plat est trop grand, la pâte ne sera pas assez épaisse et va perdre en fondant. Enfournez pour environ 15 minutes. Tout dépend de la puissance de votre four. Pensez à surveiller. Quand une croute s’est formée sur le dessus, il est cuit !

recette facile et rapide pour des brownies chocolat noir fondantLe point crucial : la dégustation

Je me souviens que dans la recette, il était conseillé d’attendre son refroidissement avant dégustation. Inutile de vous dire que cela n’est jamais arrivé chez moi ! Chaud, fondant, il est tellement délicieux. C’est une pâtisserie dense en sucre, beurre et chocolat. Je le découpe en petit carré et même les plus gournands n’en mange pas 10 ! Donc il en reste  toujours pour le lendemain. Froid, il est délicieux aussi car il reste parfaitement mœlleux et fondant. Il est conseillé de le conserver au frigo. Mais dans ce cas, pensez à le sortir quelques minutes avant pour ne pas qu’il soit trop dur ou trop froid.

Variante N°1 : chocolat ++

Mon fils ainé, vraiment accro au chocolat, l’adore avec des pépites de chocolat… Il suffit de casser grossièrement du chocolat à cuire et de l’ajouter à la pâte avant cuisson. A la dégustation chaude, cela ne change pas grand chose car les pépites sont fondues. Mais refroidi, toujours bien mœlleux avec en plus le croquant des pépites de chocolat, c’est pas mal !

Variante N°2 : avec des fruits secs

Noix, noix de pécan, noisettes, amandes, à ajouter au choix dans le pâte avant cuisson… Un délice en goût et texture !

Variante N°3 : fruité

Je l’ai essayé avec des framboises ou fruits rouges, c’est à tomber. Certes, les enfants sont moins fans (chez moi) mais les grands succombent. Si vous utilisez des fruits surgelés, mélangez les dans la pâte. Pour les framboises fraîches, je préfère les ajouter une fois la pâte versée dans le plat en les déposant délicatement (appuyez avec le doigts pour qu’elles ne restent pas en surface). Cela évite de les broyer.
Comme je n’aime rien jeter, il m’est arrivé aussi d’y glisser des petits morceaux d’une banane ou d’une poire trop mûre : validé par les enfants.

 

Enregistrer

Muffins à la banane cœur pâte à tartiner

Recette facile pour recyler des bananes bien mûres !

Cette recette de muffins à la banane cœur fondant de pâte à tartiner, je la fais pratiquement toutes les semaines ! Il faut deux bananes bien mûres. Et toutes les semaines, les enfants laissent deux bananes mourir dans la corbeille de fruits… A croire qu’ils font exprès pour que je cuisine ces muffins ! En fait, depuis plusieurs années, je recherche une recette de pâtisserie pour recycler les bananes trop mûres pour être consommer. J’en ai essayé plusieurs. Mais jamais une seule n’a obtenu les grâces de mes enfants… Et de moi, il faut bien l’avouer. Jusqu’à celle-ci ! En faisant une énième recherche sur Internet, j’ai fini par trouver sur le Journal des Femmes / Rubrique Cuisine. Celle de Sophie Le Bot est juste parfaite !

recette facile muffins pâte à tartiner idéales pour recyler bananes trop mûres !

Aujourd’hui, samedi, il restait deux bananes trop mûres comme toutes les semaines. Donc j’ai refais ces muffins, délicieux à consommer tout chaud à la sortie du four. Mais également froid le lendemain (quand il en reste…). Le goût et la texture… Ils sont juste parfait ! Surtout, ils se préparent en 10 mn, cuisent en 20 mn. Donc excellent goûter ou petit-dej en 30 mn ! Je respecte toutes les proportions et le déroulé de la recette. J’ai simplement adapté certains ingrédients à notre mode de consommation (je sais, je suis pénible).

Ingrédients pour 12 muffins

  • 80 g de beurre salé fondu
  • 70 g de sucre de canne ou blond ou roux
  • 2 œufs
  • 2 bananes bien mûres
  • 150 g de farine : rien n’est précisé dans la recette mais j’utilise de la T80 ou 110 (semi-complète ou complète), meilleure pour la santé (d’où la couleur de mes muffins)
  • 2 cuillère à café de levure (que je remplace par du bicarbonate de soude, plus naturel et moins cher)
  • 1 sachet de sucre vanillé (je n’en mets pas car je glisse une gousse de vanille dans mon pot de sucre en poudre)
  • Pâte à tartiner bio et sans huile de palme (et non célèbre marque de pâte à tartiner utilisant de l’huile de palme qui participe donc à la déforestation, à l’exploitation inhumaine des populations locales et mort des orang-outans…)

Préparation : 10 mn !

  • Faire fondre le beurre puis le mélanger au sucre, aux bananes écrasées sommairement, aux œufs, à la farine et au bicarbonate de soude.
  • Dans des moules à muffins, remplir d’une cuillère à soupe de préparation.
  • A l’aide de 2 petites cuillères, placer au centre de la pâte à tartiner. Quantité à modérer selon votre gourmandise.
  • Recouvrir chaque moule du reste de pâte. Dans mon cas, en général un peu moins d’une cuillère à soupe.
  • Cuire à four chaud (200 à 220° selon sa puissance) pendant 15 à 20 minutes. C’est prêt !

Variante : si vous n’êtes pas fan de pâte à tartiner, je l’ai déjà essayée avec des pépites de chocolat et c’était délicieux. Mais meilleurs à la sortie du four plutôt que le lendemain (le chocolat durcit… Forcément !).