Cake aux agrumes

Recette pour gourmands pressés

Je suis une écolo-gourmande-pressée. Traduction ? J’aime savourer des plats et desserts faits maison mais je n’ai pas toujours le temps de cuisiner. Or je viens de trouver une recette qui répond parfaitement à ces contraintes : le cake aux agrumes ! Seulement quelques ingrédients, on mixe le tout et hop au four… Trop facile ! Je partage.

J’ai découvert ce gâteau à l’orange sur le compte Instagram d’une Américaine. La recette était donc en anglais. Mais surtout avec les unités de mesures américaines… Et dans un reel – une vidéo courte. J’ai donc fait une capture d’écran, convertit les poids et je me suis lancée. Le principe est de mixer les ingrédients dont l’orange avec la peau dans un robot puis de cuire au four le mélange. C’était très rapide et très bon. Puis quelques jours après, j’ai découvert une recette similaire en français sur le très joli compte de Marie Chioca. Une recette qu’elle partage sur son blog Saines Gourmandises. Cette fois, c’était avec des clémentines et cuit dans un plat à cake. J’ai donc réédité avec ces mesures, un moule à cake et c’était parfait !

cake agrumes recette express et facile

J’étais dubitative de l’utilisation des agrumes avec la peau. Finalement, cela revient à réaliser un gâteau avec le jus de l’agrume et des zestes. Mais sans perdre le temps de presser et zester le fruit ! Le cake a bien le gout du fruit et n’est pas sec. Une recette idéale pour satisfaire une envie sucrée fait-maison avec de bons ingrédients en 45 minutes ! Temps de cuisson compris. La recette de Marie Chioca est réalisée avec des clémentines ou mandarines. Mais forte de mon expérience « américaine », elle peut se décliner avec tous les agrumes selon votre goût ou les fruits disponibles chez vous ! Oranges, citrons, mandarines, clémentines…

Les ingrédients du cake agrumes

  • 180 à 200 d’agrumes : 1 orange ou 2 citrons ou quelques clémentines. Privilégiez les variétés à la peau fine, bio ou avec le moins de traitement possible.
  • 100 g d’huile. Marie Chioca conseille l’huile d’olive mais j’avais peur de son goût prononcé dans un gâteau, j’ai donc remplacé une fois par de l’huile de tournesol. Puis une autre fois par un mélange huile d’olive et tournesol. Vous pouvez aussi remplacer par de l’huile de pépin de raison ou encore la même quantité de beurre fondu.
  • 180 g de farine semi-complète de petit épeautre ou de blé. Que vous pouvez remplacer par de la farine de blé plus blanche type 55 ou 65 (mais avec moins de nutriments car sans l’amande du grain et une partie du son). J’utilise de la farine de blé T80, semi-complète.
  • 90 g de sucre
  • 1 sachet de poudre à lever que je remplace par une cuillère à soupe rase de bicarbonate alimentaire. Aparté : j’ai acheté 100 g de bicarbonate alimentaire en vrac il y a 2 ans pour quelques euros. J’en ai encore. Incomparable avec le prix de la levure chimique vendu en sachet !
  • 3 œufs
  • 1 pincée de fleur de sel
les ingrédients du cake agrumes

La recette du cake agrumes

Pour les agrumes, fruits bio ou pas, prenez soin de les laver avec un petite brosse. Coupez les en 4 en prenant soin d’enlever avant les extrémités. Voire les pépins s’il y en a. Mixer tous les ingrédients dans un blender ou mixeur.

mélange au robot des ingrédients du cake agrumes

Transvaser ce mélange dans un plat à gâteau ou à cake beurré ou huilé. Faire cuire à 180 °C pendant 35 à 45 minutes selon votre four. C’est prêt ! Aussi simple que ça !

J’avais réalisé la première recette américaine dans un plat à manqué puis la seconde française dans un plat à cake. Je préfère en format cake. J’aime la croute du gâteau et je trouve que c’est plus simple à couper, partager. Mais les 2 sont possibles.

Le robot ou mixeur

[Aparté obsolescence programmée]
J’ai eu un robot moderne acheté dans une enseigne discount, il a duré 3 ans. Batteur, mélangeur en utilisation intensive pour le pain, les pâtisseries. Durée de vie : 3 ans ! Parallèlement, j’utilisais pour râper carottes, fromages, viande un « vieux » robot qui appartenait à mes parents. Le Moulinex Masterchef 47. Depuis la disparition prématurée du moderne, j’ai appris à utiliser toutes les fonctions du papy : il râpe, taille, mélange, hache, émulsionne, monte chantilly, blanc en neige et mixe. L’ancêtre du robot de cuisine dont le plastique a légèrement jauni. Mais qui fonctionne toujours parfaitement !

robot moulinex masterchef 47 pour mixer les ingrédients du cake aux agrumes

Variantes du cake agrumes

  • Avec des épices : 4 épices, cannelle…
  • Plus moelleux et plus parfumé : à la sortie du four, versez le jus d’une demi orange, une clémentine ou un citron. Laissez imbiber pendant le refroidissement.
  • Remplacer la moitié de l’huile et du sucre par 50 g de beurre d’arachides, amandes, noisettes, noix de cajou ou cacahuètes ! Soit 2 grosses cuillères à soupe environ. J’ai eu la chance de recevoir en cadeau un pot de beurre de cacahuètes de la ferme Darrigade, producteur landais de cacahuètes. En pâte à tartiner, son goût est trop sucré pour moi. Composé de cacahuètes de Soustons, sucre de canne, beurre de cacao, huile de noix de coco et de sel, il représente une bonne alternative au sucre et à la matière grasse en cuisine. Et surtout en pâtisserie. Je l’ai testé dans des muffins banane-chocolat et avec ce cake. Oui il est gras donc contient beaucoup de calories. Mais il reste intéressant car il est riche en fibres et en protéines végétales ce qui n’est pas le cas de l’huile ou du sucre ! Il joue donc parfaitement le rôle de substitut partiel tout en apportant des éléments nutritifs. Et un léger goût de cacahuètes !
  • Avec des pépites de chocolat pour la version à l’orange ou aux clémentines… Ou napper d’un glaçage en chocolat. Je ne peux pas m’en empêcher… Variante à fins médicales évidemment, pour l’apport en magnésium…
cake agrumes recette express et très facile
Le cake agrumes express, parfait au petit-déjeuner, goûter, pour accompagner un thé ou une tisane !

Desserts maison

Recettes desserts de tous les jours

Comme je travaille à la maison en automne / hiver, j’ai plus le temps de cuisiner. Il me suffit d’une pause d’un quart d’heure pour lancer une recette ou surveiller une cuisson. Pour cette raison et dans le cadre de mon objectif « zéro déchet« , je me suis lancée un défi pendant cette période : n’acheter aucun dessert industriel ! Voilà donc quelques idées de desserts à réaliser très simplement et à consommer tous les jours.

Une nouvelle routine

Pour avoir toujours un dessert dans le frigo, il suffit de s’organiser. Ce n’est pas forcément une question de temps car je ne réalise rien de bien compliqué. Les temps de préparation excèdent rarement 15 mn. Pour la cuisson, c’est parfois plus long. Mais comme je le disais, je travaille chez moi donc cela me permet de surveiller tranquillement tout en bossant. En général, je prépare un dessert tous les 2 jours.

Les avantages ?

  • Fait-maison, ils contiennent de bons ingrédients soigneusement sélectionnés. Des desserts normalement plus savoureux et meilleurs pour la santé.
  • Notre famille produit moins de déchets car plus de pots de yaourts et autres contenants dans notre poubelle.
  • Moins de gâchis : dans les pays industrialisés, nous jetons pratiquement autant de nourriture que nous en consommons… Pas chez nous ! Il n’y a pas 10 sortes de desserts dans le frigo donc moins de choix. Mais je cuisine ce qui est nécessaire. Tant qu’il en reste 4 dans le frigo, je ne refais rien. Les enfants sont donc « contraints » de les consommer s’ils veulent autre chose…

La compote de pommes

J’en fais une fois par semaine. Avec de vieilles pommes qui trainent dans le corbeille de fruits ou des second choix achetés sur le marché ou le primeur. Entre 80 centimes et 1 € le kilo : plutôt économique pour une compote hebdomadaire réalisée avec 2 kgs !

recette d'un dessert simple et bon : la compote de pommes.
Temps de préparation : 10 mn !
La recette : Je pèle (ou pas) et coupe grossièrement les pommes dans une casserole. Je laisse compoter (cuire à feu doux) entre 15 et 20 mn. Sans rien ajouter d’autres ! Ni sucre, ni parfum. Je mixe au Blender car Violette l’adore très lisse mais écrasée à la fourchette, c’est très bien aussi !
Variantes : Vous pouvez évidemment agrémenter d’épices comme la cannelle mais chez moi, les enfants ne sont pas fans. Parfois, j’ajoute au choix, une ou deux bananes ou poires trop mûres pour ne pas les jeter. Ou de l’ananas (vendu en second choix aussi !). Quand j’ajoute de la banane ou de l’ananas, fruits plus sucrés, je démarre la cuisson à feu plus fort. Les fruits caramélisent et cela donne un autre parfum à la compote !
Temps de conservation : entre 3 et 4 jours au frigo (mais le gros pot ne reste jamais aussi longtemps au frais !)

Yaourts natures

Cela fait déjà quelques années que j’ai investi dans une yaourtière. Suite à la lecture d’un article sur le bilan carbone des yaourts industriels (fabrication et déchets des pots, transports des matières premières puis des yaourts), j’ai voulu essayer. Comme je n’étais pas certaine de devenir une adepte, j’ai commencé avec une yaourtière « 1er prix » d’une marque distributeur. Et je n’ai pas été déçue ! Elle a fonctionné 2 à 3 fois par semaine pendant 2 ans avant que la résistance ne rende l’âme. J’avais acheté le même modèle pour mes parents mais ils ne l’utilisaient pas trop (ils ne sont que deux…), leur yaourtière a donc remplacé la mienne. Mais depuis plusieurs années, je rêvais d’un autre modèle : la Multi Délices de Seb. En plus des yaourts, elle permet de réaliser des yaourts à boire et des fromages blancs. Et elle a une capacité de 12 pots (contre 7 pour la mienne ce qui n’est pas assez pour une famille de 4). Malheureusement, son tarif au delà des 100 € m’a toujours freinée. Jusqu’à ce que j’en trouve une d’occasion à 40 € ! Depuis je m’éclate !

recette dessert yaourt nature
Temps de préparation : 2 mn !
La recette : Pour 12 pots, il suffit de mélanger 1 sachet de ferment lactique avec 1,5 litre de lait. Pendant longtemps, j’ai utilisé du ferment lactique acheté en pharmacie. C’est un petit flacon qui permet de faire plusieurs fournées de yaourts. Mais il faut pour cela, toujours garder un yaourt pour réaliser une nouvelle fournée. C’est un peu contraignant, surtout si on veut faire une tournée de yaourts parfumés. Cela coûte un peu plus cher mais pour plus de simplicité, j’utilise désormais les sachets Alsa. Et pour le lait, j’utilise du lait entier bio. Je le préfère au lait demi-écrémé car il donne une meilleure consistance au yaourt et les rend plus gourmands. D’ailleurs, regardez la composition des yaourts du commerce, ils sont souvent réalisés avec du lait entier. Sauf, ceux dit de régime. Mais chez nous, personne n’est au régime ! Une fois le ferment mélangé au lait, il suffit de verser dans les pots et faire cuire en yaourtière entre 8 et 10h selon la consistance souhaité. En général, je prépare mon mélange et lance la cuisson le soir.
Variantes : j’ai essayé plusieurs parfums. Et les préférés dans la famille sont ceux au citron ou à la vanille. Recettes à venir bientôt !
Temps de conservation : 7 jours au frigo.

Yaourt à boire aromatisé au fruit

Les enfants en raffolent. Au petit-dej, au goûter, en dessert. Et je ne supportais plus d’en acheter au supermarché (lait de provenance douteuse, conservateurs) et de jeter toutes les semaines les bouteilles plastiques… C’était la raison pour laquelle je rêvais de la yaourtière Multi Délices. J’ai investi dans les petites bouteilles en plastique de la même marque, sans BPA et réutilisables. Malheureusement, certains de ses pots ont dû atterrir dans la poubelle, nous n’en avons plus que 4. Plutôt que d’en racheter, j’utilise 2 bacs de glace de 1 litre à la place. Puis verse ensuite le yaourt à boire dans une bouteille en verre pour le conserver au frigo.


Temps de préparation : 2 mn !
La recette : Pour 6 yaourts à boire ou un litre, je mélange un sachet de ferment lactique (ou un yaourt nature), un litre de lait et du sirop (l’équivalent d’un pot de yaourt en verre). J’ai trouvé cette recette sur le blog culinaire d’Audrey et elle est parfaite !
Variantes : Ont été testés et validés les yaourts à boire aromatisés à la fraise, framboise, pêche et pêche-abricot. J’ai essayé avec du sirop de citron mais ça n’a pas fonctionné. Le tout ne s’est pas amalgamé et l’aspect visuel n’a pas convaincu les enfants… Pour les sirops, je ne prends pas le premier prix et préfère les sirops avec une garantie concernant la qualité des ingrédients, ceux de la Maison Guiot par exemple.
Temps de conservation : 7 jours au frigo.

À suivre : d’autres recettes desserts pour tous les jours. Mousse au chocolat, crèmes chocolat, riz au lait, yaourts vanille, citron…

Brownie fondant, recette facile

Assouvir une envie de chocolat en 20 mn

Un brownie fondant au chocolat noir, voilà encore une recette facile que je fais pratiquement toutes les semaines ! Je l’ai noté dans mon carnet il y a plusieurs années (au moins 10 !) et impossible de me souvenir de la source. C’était sur Internet. Comme d’habitude, j’essaye plusieurs recettes et quand je tombe sur la bonne (simple et réussie), elle se retrouve dans mon carnet. Les avantages de celle-ci : quelques ingrédients de base et 20 minutes suffisent pour assouvir une envie de chocolat ! Je fais ce brownie très régulièrement pour le goûter mais également pour des fêtes d’école, soirées entre copains. Et à chaque fois, on m’a demandé la recette. Parce que cette douceur au chocolat est à tomber et à la portée de tous !

recette facil et rapide du brownie chocolat noir fondant à cœur

Les 5 ingrédients du Brownie

  • 250 g de chocolat noir à cuire
  • 150 g de beurre salé (dans la recette originale, il était indiqué beurre doux + 1 pincée de sel. Je préfère du coup mettre du beurre salé aux gros cristaux, il se marie tellement bien avec le chocolat !)
  • 150 g de sucre (dans la recette à la base mais j’en mets plutôt entre 120 et 130 g sinon je le trouve trop sucré)
  • 3 œufs
  • 60 g de farine (blanche ou semi-complète)

Préparation du Brownie : 5 minutes, top chrono 🙂

  • Préchauffez le four à 180 °C.
  • Faire fondre le chocolat et le beurre (au micro-ondes ou sur une plaque à feu doux : avec le beurre, inutile de mettre au bain-marie).
  • Ajoutez le sucre et mélangez.
  • Ajouter les œufs et mélangez.
  • Ajouter la farine et mélangez.

Cuisson du Brownie : a surveiller

Versez la pâte dans un plat pas trop grand (format carré d’une vingtaine de centimètres, c’est bien). Pourquoi ? Si votre plat est trop grand, la pâte ne sera pas assez épaisse et va perdre en fondant. Enfournez pour environ 15 minutes. Tout dépend de la puissance de votre four. Pensez à surveiller. Quand une croute s’est formée sur le dessus, il est cuit !

recette facile et rapide pour des brownies chocolat noir fondantLe point crucial : la dégustation

Je me souviens que dans la recette, il était conseillé d’attendre son refroidissement avant dégustation. Inutile de vous dire que cela n’est jamais arrivé chez moi ! Chaud, fondant, il est tellement délicieux. C’est une pâtisserie dense en sucre, beurre et chocolat. Je le découpe en petit carré et même les plus gourmands n’en mange pas 10 ! Donc il en reste  toujours pour le lendemain. Froid, il est délicieux aussi car il reste parfaitement moelleux et fondant. Il est conseillé de le conserver au frigo. Mais dans ce cas, pensez à le sortir quelques minutes avant pour ne pas qu’il soit trop dur ou trop froid.

Variante N°1 : chocolat ++

Mon fils ainé, vraiment accro au chocolat, l’adore avec des pépites de chocolat… Il suffit de casser grossièrement du chocolat à cuire et de l’ajouter à la pâte avant cuisson. A la dégustation chaude, cela ne change pas grand chose car les pépites sont fondues. Mais refroidi, toujours bien moelleux avec en plus le croquant des pépites de chocolat, c’est pas mal !

Variante N°2 : avec des fruits secs

Noix, noix de pécan, noisettes, amandes, à ajouter au choix dans le pâte avant cuisson… Un délice en goût et texture !

Variante N°3 : fruité

Je l’ai essayé avec des framboises ou fruits rouges, c’est à tomber. Certes, les enfants sont moins fans (chez moi) mais les grands succombent. Si vous utilisez des fruits surgelés, mélangez les dans la pâte. Pour les framboises fraîches, je préfère les ajouter une fois la pâte versée dans le plat en les déposant délicatement (appuyez avec le doigts pour qu’elles ne restent pas en surface). Cela évite de les broyer.
Comme je n’aime rien jeter, il m’est arrivé aussi d’y glisser des petits morceaux d’une banane ou d’une poire trop mûre : validé par les enfants.

 

Enregistrer